Céline assise avec un labrador sable assis à côté d'elle

La saga de l’été : témoignages d’éducateurs

Épisode 2 : L’éducation du chien guide

Durant la phase d’éducation du chien guide qui dure entre 7 et 9 mois, l’éducateur met en place un travail adapté au tempérament de chacun de ses chiens et à leurs besoins.
Céline, éducatrice depuis 16 ans, nous détaille cette étape de la formation des chiens guides :

« Actuellement, Onyl, golden d’un an, vient de rentrer en éducation. Il montre une certaine sensibilité à l’hyper centre-ville. Cela peut se traduire par des arrêts s’il sent une odeur, entend un bruit ou voit une forme qui lui semble anormale.

Avant d’entamer le travail de guidage (c’est-à-dire lui apprendre à réagir à une cinquantaine de situations comme l’évitement d’obstacles, le pointage d’objets…), je dois réaliser un travail plus « abstrait », celui de la gestion des émotions. Accompagner Onyl au cours de chaque sortie, le soutenir pour lui faire prendre confiance en lui, car surpasser ses peurs est indispensable à la réussite de son éducation.

Pour cela, nous utilisons une méthode positive : nous récompensons le bon comportement à l’aide de différents outils en fonction du caractère du chien. Cela peut être la nourriture, le jeu, la récompense verbale ou la caresse.

Mon second chien en éducation, Nuts, labrador de 20 mois, est très porté sur la nourriture. Pour obtenir sa friandise, il me propose des comportements non demandés. Je le récompense donc à la voix.

De même, chaque session de travail est différente. Je travaille le plus souvent en situation réelle. J’amène mes chiens directement en ville ou à la campagne et, durant 30 minutes à une heure, nous travaillons sur les situations rencontrées : transports en commun, rencontre avec les congénères, traversée de rue… Parfois, je suis amenée à travailler des points plus particuliers. Dans ce cas, je mets en place des ateliers avec un axe de travail précis.

Une centaine de sorties est nécessaire pour que le chien soit prêt à passer le Certificat d’Aptitude. Ce certificat permet de valider l’ensemble des compétences du chien guide. Tandis que l’éducateur se met sous bandeau (en situation de cécité), le chien est évalué par la Directrice Technique sur son travail de guidage en ville, en campagne et sur l’obéissance. Le certificat est aussi l’occasion pour moi de remettre en question mes méthodes d’éducation et de les ajuster si besoin.

A chaque fois, c’est une grande fierté lorsque mes chiens deviennent officiellement chiens guides. »

Menu
Adapter la taille du texte