Notre instructrice en locomotion aidant une maîtresse déficiente visuelle à traverser une rue en utilisant le guidage par le bras

Confinement : un service d’entraide adapté aux besoins des personnes déficientes visuelles

Les actualités

Depuis la mi-mars, notre pays traverse une grave crise sanitaire liée à la pandémie de la covid 19. Comme de nombreuses structures et entreprises françaises, notre Association s’est adaptée aux mesures sanitaires et aux gestes barrières mis en place par le Gouvernement pour cette nouvelle période restrictive.

Pourquoi ce service d’entraide ?

La volonté de maintenir notre mission d’accompagnement auprès des personnes déficientes visuelles a été essentielle dans la réorganisation de notre fonctionnement. Surtout, nous avons appris du premier confinement. Pour les personnes aveugles et malvoyantes, ce virus a révélé de nouveaux challenges dramatiques, rencontrés en termes d’inclusion totale. Nous avons entendu les inquiétudes éprouvées par les personnes non ou malvoyantes durant le confinement du printemps dernier. Le sentiment d’isolement par la perte d’autonomie, de frustration sans vie sociale et le manque d’informations adaptées à leur situation de handicap visuel ont été récurrents et source d’un haut niveau d’anxiété.

C’est pourquoi, pour répondre aux situations d’urgence d’ordre matériel, psychologique voire sanitaire, nous avons renforcé, depuis le mois de novembre, notre présence par la création d’un service d’entraide animée par nos deux instructeurs en locomotion* : à travers un contact téléphonique personnalisé les informant de la mise en place d’une permanence d’écoute régulière. Ce dispositif innovant, nous permet de répondre concrètement et de façon adaptée aux besoins de nos équipes maître déficient visuel/chien guide ou de nos demandeurs en attente de chien guide face à ce contexte restrictif.

Les missions de ce service :

Voici les missions et les objectifs de notre service d’entraide :

  • maintenir un lien social avec notre structure,
  • mettre en place des ressources ou des solutions adaptées aux situations complexes que peuvent rencontrer les personnes déficientes visuelles durant ce nouveau confinement. Par exemple : « nous avons eu le cas d’une personne déficiente visuelle qui devait réaliser un test suite à une suspicion de la covid 19. Or, elle ne connaissait pas le trajet pour se rendre au centre de dépistage. Pour éviter qu’elle ne sollicite l’aide d’un proche ou de passants dans le but de s’orienter dans la rue (au risque de les contaminer si elle était positive), notre cellule d’entraide l’a orientée vers un site de prise en charge à domicile : médicalib.fr. La personne a donc pu réaliser son test en toute sécurité depuis chez elle ».
  • proposer un accompagnement pour un déplacement (retraits aux Distributeurs automatiques, accompagnement en pharmacie, rendez-vous importants…) soit par la mise à disposition de nos deux instructeurs en locomotion dans le respect des gestes barrières, soit en sollicitant des associations de proximité compte tenu de l’étendue de notre territoire d’intervention.
  • solliciter, grâce à un recensement préalable, les associations d’aide à la personne sur les différents départements de notre zone d’action (Bordeaux/Biarritz à Montpellier/Perpignan) afin de répondre efficacement aux demandes des personnes déficientes visuelles habitant loin de notre siège social situé à Toulouse.

À savoir :

Cette cellule d’entraide est accessible durant toute la période du confinement. Elle sera également réutilisable ou adaptable en fonction de l’évolution du contexte sanitaire. Plus que jamais, nous nous tenons à disposition de nos bénéficiaires pour les aider à franchir du mieux possible ce nouveau confinement.

*L’instructeur en locomotion est un professionnel du déplacement. Il apprend aux personnes déficientes visuelles à se déplacer avec aisance, en sécurité, de la façon la plus autonome possible à l’aide d’un ensemble de techniques et de stratégies compensatoires : repères tactiles, auditifs, olfactifs, mémoire…

Menu
Adapter la taille du texte