River est assis et quelques flocons de neige tombent sur son museau noir

River nous rend très fiers !

Pauline, famille d’accueil de River, nous raconte toute la fierté et l’émotion qu’elle a à le voir grandir et évoluer dans ses apprentissages !

Aujourd’hui River a bien grandi, il aura 1 an le 14 février. Les éducateurs disent que c’est un “Poney” car il fait partie des plus grands chiens actuellement à l’Association. Et oui, toujours bébé, mais 40kgs atteints… Du coup, il a beaucoup de classe et de prestance, c’est un chien vraiment beau qui a fière allure.

Cependant, un chien de cette taille, qui est encore un chiot dans sa tête quelquefois, peut être un peu brusque. Il ne se rend pas toujours compte de son gabarit et de sa force. Mieux vaut être attentif à tout moment, même pendant les jeux (c’est notre rôle de famille d’accueil, comme un enfant qu’il faut surveiller 😊).

Heureusement, il a quand même gagné en maturité : une progression qui a été très soudaine en fin d’année 2020 et dont on est très fiers. Aujourd’hui, je peux le laisser au salon quand je m’absente, je n’ai plus peur des bêtises que je pourrais retrouver à mon retour. Auparavant, même en faisant attention à ne rien laisser traîner, il trouvait toujours quelque chose… Un coussin, l’éponge au bord de l’évier… Et comme il a grandi beaucoup et rapidement, ce qu’on pensait en “hauteur” n’était plus du tout en sécurité, il arrivait à tout atteindre !! Et on soupçonne même les chats d’avoir été complices 😸 en faisant tomber des éléments encore plus en hauteur, qui finissaient mâchouillés… Aujourd’hui, il est beaucoup plus posé et surtout il ne fait plus de bêtise à la maison (ou presque), un vrai bonheur.

Ce gros bonhomme, ce qu’il aime en détente, c’est renifler. Il n’est pas très joueur (rapporter la balle par exemple…). Il sait le faire, il connaît les mots “rapporte”, “ramasse”… Mais son plaisir, c’est de farfouiller partout, alors comme la détente c’est son moment à lui, on le laisse faire. Il adore aussi jouer avec les copains évidemment. River est très mignon avec tout type de chiens, et je n’ai jamais eu de mauvaise rencontre, il est très facile. Il a aussi un bon rappel, même si quand il renifle, il met un peu plus de temps à revenir. Les balades avec lui sont supers, il suit très bien, et on fait plein de rencontres sympas.

Une petite anecdote : nous avons permis à une jeune fille phobique des chiens (attaquée à l’âge de 5 ans, elle a depuis toujours eu peur de tous les chiens), de dépasser sa peur, en prenant du temps pour qu’elle ose s’approcher de River. Il a été adorable, patient et elle a pu réussir à le caresser. Nous avons 100% confiance en lui pour ce genre de rencontre. C’était formidable à vivre et nous sommes très fiers de lui.

À la veille de son entrée en éducation, je crois qu’on peut dire que les objectifs de la pré-éducation sont atteints : propreté, apprentissage de la solitude (même si ce n’est pas ce qu’il préfère et qu’il peut encore aboyer un peu), sociabilisation… Avec le contexte sanitaire, il y a des choses que je n’ai pas pu lui faire découvrir, comme une séance de cinéma par exemple… On aura quand même pu faire quelques restaurants l’été dernier, découvrir la mer, la montagne, la ville, la campagne, les animaux (congénères, chats/moutons/Pottok (petits chevaux Basque), canards…). Il est très calme au bureau avec moi et on sait aussi qu’il est capable de s’adapter à une autre famille. En septembre, c’est Michèle, famille relais, qui l’a eu pendant 3 semaines, et ça s’est très bien passé.

En un mot, il est prêt pour commencer la 2ème étape. Nous avons hâte de le voir progresser et nous sommes déjà très fiers de lui !”

Pauline, famille d’accueil de River

En images

 

 

Menu
Adapter la taille du texte