La technique d’éducation

Actualités de nos écoles

LA TECHNIQUE D’ÉDUCATION

Durant toute son éducation, le chien va progressivement acquérir les connaissances et les attitudes qui vont lui permettre de guider son maître en lui assurant la sécurité, la fluidité et le confort dont il a besoin lors de ses déplacements.

Le contact
L’initiation
L’apprentissage
Le certificat d’aptitude
Dernières adaptations
Le contact
Phase 1 : Etablir un contact
  • Créer une relation positive avec l’éducateur
  • Mettre en place un échange à travers des sorties, des jeux, des moments de détente
L’initiation
Phase 2 : Initier les bases d’éducation
  • Le chien apprend à marcher en ligne droite, à gauche de l’éducateur, au milieu du trottoir. Progressivement, il devra aussi appréhender correctement la largeur qu’il représente avec son maître.
  • L’arrêt aux trottoirs.
  • Les ordres directionnels (tout droit, à gauche, à droite)
L’apprentissage
Phase 3 : Perfectionner l’apprentissage
  • Le travail se met en place en utilisant, de manière complémentaire, les techniques de conditionnement et les capacités de réflexion du chien (choix entre plusieurs attitudes possibles).
  • Le chien est confronté, petit à petit, à des situations de plus en plus complexes.
  • L’éducateur lui apporte de moins en moins d’assistance ou d’aide dans les décisions qu’il doit prendre afin que le chien puisse prendre confiance en lui.
  • Travail sur les obstacles divers (au sol, latéraux, mobiles, en hauteurs, etc.)
  • Travail de recherche (siège, rampe, escalators, composteurs de billets, etc.) pour davantage de confort
  • Début des sorties sous bandeau
  • Renforcement des acquis
Le certificat d’aptitude
Phase 4 : L’obtention du certificat d’aptitude
  • Il permet de valider les capacités et les acquis du chien (3 épreuves avec des situations différentes en campagne, en ville et en obéissance).
Dernières adaptations
Phase 5 : Peaufiner les dernières adaptations
  • En fonction du maître à qui le chien va être remis, l’éducateur peut accentuer la fin d’apprentissage sur des thèmes particuliers : recherche spécifiques (boite à lettres, boitiers de feux sonores, etc.), adaptation à des situations particulières de déplacement (course à pied, etc.).
Céline est assise avec Nuts, chien guide en éducation

“Durant la phase d’éducation du chien guide qui dure entre 7 et 9 mois, je mets en place un travail adapté au tempérament de chaque chien et à leurs besoins. Nous utilisons la méthode positive c’est-à-dire que nous récompensons le bon comportement à l’aide de différents outils. Cela peut être la nourriture, le jeu, la récompense verbale ou la caresse. De même, chaque session de travail est différente. Je travaille le plus souvent en situation réelle. J’amène mes chiens directement en ville ou à la campagne et, durant 30 minutes à une heure, nous travaillons sur les situations rencontrées : transports en commun, rencontre avec les congénères, traversée de rue… Parfois, je suis amenée à travailler des points plus particuliers. Dans ce cas, je mets en place des ateliers avec un axe de travail précis.
Une centaine de sorties est nécessaire pour que le chien soit prêt à passer le Certificat d’Aptitude. Ce certificat permet de valider l’ensemble des compétences du chien guide. Tandis que l’éducateur se met sous bandeau (en situation de cécité), le chien est évalué par la Directrice Technique sur son travail de guidage en ville, en campagne et sur l’obéissance. Le certificat est aussi l’occasion pour moi de remettre en question mes méthodes d’éducation et de les ajuster si nécessaire. A chaque fois, c’est une grande fierté lorsque mes chiens deviennent officiellement chiens guides.”

Céline Barroso éducatrice diplômée

Menu
Adapter la taille du texte