Rive, labrador noir, est couché dans l'herbe et regarde l'objectif

River : on prépare la remise !

River a beaucoup progressé ces derniers temps. Il approche de la fin de son parcours. Jean-Baptiste, son éducateur, commence déjà à penser à préparer sa future remise. Ce qui n’a pas empêché River de passer de très beaux moments en vacances avec Pauline, sa famille d’accueil. Tous les deux nous racontent :

Quiproquo

Cet été, nous étions en balade à la Ramée, à côté de Toulouse. Nous avons croisé un autre chien. Lorsque les deux loulous se sont mis à jouer près de notre pique-nique, nous avons essayé de rappeler River afin que les deux nouveaux copains se calment… Mais notre surprise fut totale quand nous avons vu les deux chiens arriver en trombe en même temps, en fonçant sur nous 🙄.

Il se trouve que son compagnon, un peu plus jeune et turbulent (tout juste 1 an contre 1 an et demi pour notre bonhomme) s’appelait aussi River 😅 On peut comprendre qu’ils étaient un peu troublés d’entendre leur nom des deux côtés ! Et nous aussi ! »
Pauline, famille d’accueil de River

La remise arrive à grands pas
River a bien progressé ces dernières semaines. Il travaille vraiment bien désormais. Il prend correctement les initiatives et réagit rapidement à ce qu’on lui demande. River est vraiment en train de devenir un chien guide.

Il a encore une marge de progression en termes de maturité mais c’est logique, étant donné son âge. Par exemple, il est encore très intéressé par les autres chiens qu’il peut croiser. Il a besoin que le maître soit encore très présent, le sollicite, garde le contact afin de ne pas perdre sa concentration. Il a besoin d’un cadre.

Nous pouvons toutefois déjà songer à lui trouver le maître déficient visuel qui lui correspondra le mieux (et vice-versa). Pour cela, nous faisons une sélection parmi les personnes déficientes visuelles en attente d’un chien guide pour trouver celles ou ceux qui ont un profil pouvant correspondre à River (allure de marche, caractère, etc.). Nous réalisons ensuite plusieurs essais, en situation de guidage mais aussi à la maison pour voir si le chien convient également en tant qu’animal de compagnie.

Début septembre, River a fait des essais. Cela s’est bien passé avec l’un des futurs maîtres. Il faut désormais confirmer avec 2 autres séances d’essais mais cela semble bien fonctionner entre eux. Il faudra ensuite terminer l’éducation et programmer le passage du certificat d’aptitude de River. Une nouvelle aventure pourra alors commencer avec la remise ! »
Jean-Baptiste, éducateur de River

En images


Certificat d’aptitude :
à la fin de son apprentissage, le chien guide passe un certificat d’aptitude. Les yeux bandés (en situation de cécité complète), l’éducateur réalise un parcours qu’il ne connait pas, guidé par le chien qu’il a formé. Pour des raisons de sécurité, il est accompagné par la Directrice Technique. Cette dernière apprécie également de manière objective le travail du chien guide. Environ 50 situations différentes sont testées lors du certificat d’aptitude, dont plus de la moitié en ville et le reste sur des parcours en campagne ou des situations d’obéissance (rappel, rapport d’objets, etc.).

Menu
Adapter la taille du texte