Saîka assise qui regarde l'objectif

Saîka : une boiterie persistante

Depuis la dernière lettre que nous vous avions adressée, Saîka a développé une boiterie persistante sur la patte avant droite. Une pause a donc été décidée dans ses apprentissages afin de la mettre au repos. Stéphanie, son éducatrice, nous explique :

Lorsqu’avec Agnès, sa famille d’accueil, nous avons remarqué que Saïka boitait de la patte avant droite, nous l’avons tout de suite pris au sérieux. Nous avons mis la chienne au calme, avec le moins de sollicitations possibles. Ce n’est pas facile avec un chiot de cet âge qui a envie de bouger, de courir, de jouer avec les congénères. Il faut gérer la frustration et trouver un nouvel équilibre.

Avec Agnès, nous avons donc mis l’éducation en « stand-bye » pour nous concentrer sur sa santé. Agnès a continué à entretenir les bonnes attitudes acquises jusqu’à lors, mais nous n’avons pas démarré de nouvel apprentissage.

En parallèle, nous avons fait plusieurs examens et investigations médicales (radios, scanners, etc.). Nous sommes à ce jour encore en attente des retours d’un spécialiste dont nous avons sollicité l’avis. Cela peut malheureusement être une cause de réorientation ou de réforme. Ce qui veut dire que Saîka ne pourrait pas devenir chien guide.

Dans tous les cas, l’essentiel sera d’assurer la meilleure qualité de vie à notre petite protégée. C’est ce que nous avons fait dès cet été puisqu’elle a passé des vacances tranquilles avec Agnès et sa famille. Elle adore le jardin et essaie d’aider dans les plantations ou les massifs de fleurs, mais sa conception du jardinage n’est pas très conventionnelle 😅 !! Elle a aussi passé un peu de temps au bord de l’eau et a appris à rester sage au bord de la piscine.

Nous vous tiendrons bien entendu au courant de l’évolution de sa situation. « 
Stéphanie, éducatrice de Saîka

En images

 

Menu
Adapter la taille du texte